Naughty Dog/News/PS3/PS4/The Last of Us

[Spoil – TLoU] Quand une histoire d’un jeu me fait pleurer…

Hello les amis ! Si vous n’avez jamais joué a The Last of Us, ne lisez pas l’article, car vous allez très certainement y découvrir un bel assortiment de spoil ! lol…

Voilà bientot deux semaines que j’ai terminé the last of us. « Bah puta****n » diraient certains d’entre vous à juste raison. Je vais vous expliquer pourquoi j’ai été si longue…

Ma life

Replaçons un peu le jeu dans son contexte… Il sort en juin 2013 et s’annonce direct comme l’un des plus beaux (et des derniers) jeux sur PS3 ! NaughtyDog étant « partenaire officiel de AAA » selon moi, c’était sur que le jeu serait fantastique. Sauf que je pars à l’étranger pour 2 mois et demi. Aucun interet d’acheter le jeu en juin sachant que je l’aurai pas fini le jour du départ. Qu’a cela ne tienne, je me l’acheterai à mon retour.

Chose promise, chose due. Je rentre et j’achète le jeu. J’y joue entre 8 et 9h en deux semaines, autant dire beaucoup quand on travaille toute la semaine (c’est difficile de se plonger le soir dans une grosse session de jeu comme ça). L’histoire est prenante, mais le gameplay me lasse. Un coup des claqueurs, après des mecs armés jusqu’aux dents… Fouiller tous les recoins pour trouver un maximum de munitions et ressources… En gros j’en ai fait une overdose. Je laisse passer du temps, les consoles next gen sortent. Je craque, puis je ne joue plus qu’avec mon nouveau jouet, délaissant TLoU ! Après c’est Noël, et puis le début d’année, par trop le temps pour jouer, mais j’ai bien envie de savoir la fin, je veux la faire, je veux jouer et vivre cette fin !

L’attachement à Ellie et Joël

Les deux héros principaux, vous les connaissez, ce sont Ellie et Joël. D’entrée, l’histoire s’annonce triste avec Joël qui perd sa fille… et s’accroche à ce cadeau précieux… Sa montre. Même cassée, il la garde, c’est comme si c’était son unique lien envers elle. Puis très vite nait l’intrigue, on se retrouve avec Tess et la gamine dans les pattes. A la base, on a pas du tout envie de sauver le monde en amenant cette gamine à bon port… Mais visiblement on a pas trop le choix. Soit. Nos deux héros traversent des galères et petit à petit, on voit Ellie s’attacher à Joël. Les camarades de route tombent les uns après les autres… Joël est parfois dur avec Ellie, mais on sent qu’on fond de lui il se protège un peu…

Puis on avance, on arrive vers cette centrale hydroélectrique (plutôt bien faite d’ailleurs, parole d’experte héhé). Joël y retrouve son frère et Ellie est toute contente d’approcher des chevaux. Rares sont les moments de répis dans le jeu, ce qui d’ailleurs nous immerge bien dans la survie que les personnages traversent. Ellie s’enfuit car Joël voulait laisser Tommy (son frère) terminer. Après des retrouvailles, nos deux compères avancent dans leur aventure… On traverse les saisons… mêeme si c’est hostile et qu’il faut survivre, c’en est presque poétique! Arrive le moment où Joël tombe sur un morceau d’acier… On incarne Ellie, on remet Joel sur pieds… Je passe les détails… Je trouve la fin un peu longue. Il faut dire qu’après 13h de jeu au compteur, la durée de vie est largement validée.

The-Last-of-Us-giraffe-scene

La scène finale

Youpi ! On arrive à ammener Ellie jusqu’aux lucioles. Y’a même Marlène, grosse fête en vue. Dans ma tête je me dis, on a fini, on va sauver le monde et tout va rentrer dans l’ordre. Sauf que pour soigner l’humanité toute entière il faut tuer Ellie, car c’est dans son cerveau que se trouve ce dont ont besoin les medecins pour élaborer le vaccin !
Du coup, faut la sauver! On peut pas la laisser mourir.

maxresdefault

Joël sauve Ellie, part en voiture rejoindre son frère, car il y a une place pour lui dans cette grande famille. Ce n’est pas la vie rêvée, mais c’est mieux que rien.
Le moment où j’éclate en sanglots ! Ellie demande à Joël de lui promettre qu’il a dit la vérité, qu’elle n’est pas la seule immunisée, qu’ils n’ont rien pu faire… et Joël la regarde, ne doute pas, et lui promet « c’est la vérité ». J’ai été bouelversé par ce passage, à quel point il l’aime à ce moment là, en la protégeant ainsi, avec un mensonge terrible.

The-Last-of-Us_Ellie-Joel-final-scene-cap_Image-credit-Sony-Computer-Entertainment
Elle aurait pu sauver le monde au prix de sa vie, mais elle l’ignore, et c’est mieux ainsi. Et dans ma tête tout ça résonne, c’est plein de sens et tellement réel. Tous les parents mentent un jour à leurs enfants pour les protéger d’une vérité trop dure… Ton père est à l’hopital parce qu’il a attrapé une malade, alors que c’est une tentative de suicide. Ou bien telle personne est partie à l’autre bout du monde pour une mission humanitaire, alors qu’elle est morte et que la vérité est trop dure et trop lourde à dire. Alors certes, ces enfants grandissent un jour et découvrent la vérité.

Peut-on vraiment repprocher a nos parents d’avoir menti ce jour là ?
Est-ce que Ellie aurait voulu mourir pour sauver le monde?
Est-ce qu’il est important qu’elle sache la vérité, ou préférable qu’elle vive heureuse dans cette nouvelle famille?

Voilà toute la magie du chef d’oeuvre, selon moi.

3 réflexions sur “[Spoil – TLoU] Quand une histoire d’un jeu me fait pleurer…

  1. excellent ton article, j’ai fini le jeux en faisant tous les modes différents et je ne m’en lasse pas ! si tu veux jouer en ligne, fais moi signe 🙂

    • Oh merci de ton commentaire sur ce « vieil article » ce jeu m’avait vraiment plus aussi, mais dans mes souvenirs je l’ai acheté d’occasion et n’avait pas le mode multi 😦

  2. Pingback: The Last of Us Remastered | Khanapay

Ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s