Billets d'humeur/Humeur

Jouer à une console en 2014 sans être connecté à Internet?

Peut-on encore jouer à une console en 2014 sans être connecté à Internet ? En voilà une grande question rhétorique et métaphysique. Je m’interroge là-dessus en ce moment même… Venez voir ce qui se passe dans ma tête :p !

Installation de la PS4 ou de la Xbox One

ps4-vs-xbox-one-resolutiongate-controversy

Ayant possédé les deux consoles next-gen (pas au même moment mais cela n’a guère d’importance) : j’ai du me plier à l’installation de ces machines 2 fois. Expériences.

J’ai acheté la Xbox One le jour de sa sortie (ou presque) c’était la toute première version et donc une des premières installations possibles. Je n’avais pas internet chez moi à ce moment là, pour une raison toujours obscure à l’heure actuelle –enfin rassurez vous depuis le temps c’est revenu.

Bref, pour activer la console, une première connexion à internet est obligatoire. C’est un peu le même délire qu’avec un iPhone et sa fameuse connexion à iTunes… Sauf que là personne ne m’a activé la console en magasin. Je connecte donc tant bien que mal la console a internet avec mon téléphone en partage de connexion et me vois dans l’obligation de télécharger 500 Mo de DATA pour une mise à jour. C’est trop bien la next gen !

026800007167318-photo-console-microsoft-xbox-one-mise-a-jour-fevrier-2014

En Avril, je décide de changer de crémerie, direction Sony, qui eux aussi, me font connecter la console à internet. Je ne mettrai pas ma main au feu que ce fut une obligation pour ce dernier (vu que ma box était fonctionnelle c’était 10 fois moins contraignant donc j’ai tout simplement oublié) mais je peux garantir que c’était très vivement conseillé.

Le jour où j’ai envie de jouer

Bien évidemment, le jour où j’ai envie de jouer, la console me sort de derrière les fagots une mise à jour au délai incalculable et me fait perdre tout espoir de jeu avant 2 ou 3 heures. Je vous demande d’observer une minute de silence pour ma connexion « campagne et terroirs » qui réalise de fabuleux pics de téléchargement à 350 ko/sec les bons jours. Bah oui, même si on est en 2014, on a pas une connexion fibrée de folie partout, si bien qu’une petite mise à jour que les éditeurs et développeurs considèrent comme mineur prend une ampleur de catastrophe naturelle quand elle arrive jusqu’à mon salon.

gg_Tz2Z73_Maj_xbox360

J’ai un collègue qui en fait les frais. Il ne joue presque jamais, donc forcément, à chaque fois qu’il allume sa console il a le droit à son lot de MAJ. Bon je lui ai dit de débrancher sa 360 du réseau local mais il ne m’écoute pas. Faut pas qu’il se plaigne après !

Des consoles coupées du monde

Même si ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui, certaines consoles pas si vieilles que ça (j’espère qu’on ne viendra pas me contredire !) n’ont jamais eu la possibilité d’être connectée à un réseau internet. Je vais prendre l’exemple d’une « ancienne » console que j’affectionne énormément : la Gamecube. Zéro mode online, malgré un certain nombre de jeux qui s’y prêtaient. A l’époque, la console est en opposition directe avec la Playstation 2 et la Xbox. La PS2 proposait un terminal supplémentaire permettant de jouer avec des gens à l’autre bout du monde. Je me souviens avoir effectué mes premiers pas en ligne sur console avec SOCOM US Navy Seals… La belle époque ! En ce qui concerne la xbox, je ne sais pas si elle pouvait se connecter à internet mais on peut imaginer que c’était le cas.

photo 3 (1)

un peu poussiéreuse mais fidèle

Bref, pour en revenir au sujet, la Gamecube a joué « bande à part » sans proposer de contenu online, mais est-ce que c’était moins bien ? Je pense que la réponse est non, car aujourd’hui je garde un super souvenir de mes sessions de jeu sur Gamecube, seule et à plusieurs. C’était une très bonne console, tout comme la PS2.

Après si on remonte dans le passé, les éditions vraiment anciennes Super Nes et autres n’étaient bien évidemment pas pourvues de ports réseaux, internet n’étant pas non plus installé chez 95% de la population comme c’est le cas aujourd’hui.

La démocratisation du multi-joueurs

Il faut aussi reconnaitre qu’en 2014 il y a peu de jeux qui sortent sans multi-joueurs. Dans ce monde vidéo ludique, croyez-moi, on voit de tout.

Au nom de tous les jeux solos qui veulent s’offrir un multi. Y’a ce Tomb Raider où on pond un horrible COD-like sous prétexte de prolonger la durée de vie du jeu… Y’a les Assassin’s Creed où je vois moyennement l’intérêt de la bataille navale ou de la recherche d’un assassin-joueur au milieu d’une foule.

Puis au nom des autres jeux qui ont plutôt une vocation multi-joueurs, J’irai même plus loin en parlant de ceux à la campagne bâclée ou inexistante… Je citerai respectivement les derniers Call of Duty ou Battlefield et Titanfall… Des jeux largement orientés en multi-joueurs, à tel point que le contenu solo donne limite envie de vomir.

A côté de ça, on a des jeux super ambitieux, qui veulent effacer les frontières de l’aventure solo et de celle en multi. C’est le cas de Watch_Dogs qu’on a vu à l’œuvre avec les possibilités de Hacking de partie par d’autres joueurs… Ou plus récemment le cas de Destiny qui s’est joliment illustré dans la Bêta ce mois de juillet dernier.

online-companion

En conclusion

mise à jour fa

Vous l’aurez deviné en listant l’article… A mon humble avis, on peut encore jouer à une console en 2014 sans être connecté à Internet… Mais il faut plutôt compter sur les vieilles consoles, qui ne nécessitent ni mise à jour système, ni mise à jour du jeu avant le lancement. Et il faut avoir envie de jouer avec des personnes qui vivent sous le même toit que nous… Ou avoir envie de jouer seul(e).

Personnellement j’ai bien les aventures/histoires en solo… Mais je suis du genre à aimer partager cette aventure avec quelqu’un, c’est plus interactif et sympa d’essayer de passer certains boss à deux, y’a une sorte de coaching entre celui qui a la manette et celui qui regarde… ça me plait bien ça !

5 réflexions sur “Jouer à une console en 2014 sans être connecté à Internet?

  1. En voilà un article bien sympathique.

    En ce qui me concerne, je suis un adepte des jeux solo. Non pas que le multijoueurs ne m’intéressent pas, mais j’éprouve plus de plaisir en solo ou multi local. Malgré quelques exceptions, je trouve que les jeux proposant un mode multijoueurs n’inventent rien. C’est souvent sans intérêt, comme tu le signales dans l’article.

    Ce que je regrette également, c’est que le solo est bâclé pour se concentrer sur le multi. Pensez un peu à ceux qui n’en ont complètement rien à faire du multi. Bien qu’on soit en 2014, je serai tout à fait capable de faire sans internet, pour jouer bien sûr, pas pour le reste 😛
    Les jeux sur lesquels j’ai pris et continue de prendre du plaisir, sont des jeux solo.

  2. Je pense que jouer sur console sans Internet, c’est se priver d’une expérience complète. Surtout sur les dernières, qui proposent de partager son expérience avec le monde entier. Mais heureusement, il semble que ce soit toujours possible (pour le moment).
    Même si je suis connecté la plupart du temps, l’idée d’être obligé de l’être pour jouer à un jeu solo m’énerve (pour les jeux jouables uniquement en multi en ligne, c’est tout à fait normal). J’ai d’ailleurs un exemple récent qui montre que ça peut être embêtant: Diablo III. Il y a des temps de latences parfois et le jeu s’arrête deux secondes (plus aucun personnage ne bouge, on ne peut pas attaquer, etc…) avant que tout les coups mis durant ce laps de temps « apparaissent ». Bref, assez gênant. Je regrette d’ailleurs qu’on soit obligé d’être connecté pour jouer à Destiny (ils auraient pu faire un mode offline tout en offrant l’expérience en ligne).
    Je suis vraiment content que Microsoft n’ait pas imposé sa vision cauchemardesque de la Xbox One en tout cas. J’espère qu’on ne nous ressortira pas ça d’une autre façon dans le futur…
    Sinon, ouais, les mises à jour de 1 heure juste quand tu as envie de lancer un jeu… horrible! Mais c’était surtout sur PS3 je trouve, maintenant ça va mieux.

    • Ton commentaire me laisse perplexe avec Destiny en effet. Je ne pensais pas que le jeu nécessitait internet en permanence, du coup je vais peut-etre me raviser quant à son achat le jour de la sortie. C’est un bon jeu à n’en pas douter, mais l’obligation de la connexion ça me gonfle de trop…

      Comme tu disais avec Microsoft, si ça avait été bien reçu, je me serai tirer une balle lol

  3. C’est presque du retro gaming de jouer sans connexion internet ^^
    Heureusement que l’époque ou on devait avoir une connexion pour un jeu solo a quasi disparu. Parce que ça c’était vraiment pas top. Splinter Cell Conviction était un bon exemple de jeu solo qui demandé une connexion.

    Après un jeu orienté solo qui un multi bien implémenté, comme Dark Souls ou Watch_Dogs. Je trouve ça vraiment coolos.

    Et oui il est vrai que le multi se démocratise. Y’a qu’a voir Evolve, Shadow Realms ou encore Tomb Raider et Osiris machin pour voir que les grands éditeurs on saisi la tendance.

    Bref, les soirées entre potes pour du multi local me manque T_T

    • J’ai une petite pensée nostalgique pour la génération juste derrière nous qui n’aura rien connu de tout ça, et sera complètement enfermé dans l’univers « tout connecté »

Ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s