News

TFGA 6 – Ces jeux où la manette a failli voler

Hé voilà qu’on se retrouve déjà pour un nouveau TFGA ! Le temps passe plus vite que je ne le voudrais. J’aimerais que les journées durent un tout petit plus longtemps que 24h pour avoir le temps de faire tout ce que j’ai à faire. Si vous connaissez un moyen pour condenser les journées, je suis preneuse !

Mais là n’est pas le sujet. Alex nous réunit un mois de plus pour un nouveau TFGA, comprenez Top Five Game Addict ; une liste de 5 jeux sur un thème différent chaque mois avec lequel nous avons des souvenirs, chose assez personnelle en soit… Qui a sa place sur un blog à 200%.

Le thème du mois ; du 20 mars au 20 avril : ces moments où la manette a (failli) volé/voler. (Oui parce que dès qu’on rajoute le failli ; ça change de conjugaison, mdr)

5. Rayman Jungle Run sur iPad

A la 5ème marche du podium, un jeu iPad ! Rayman Jungle Run fait parti des jeux qui me font bien rager, car la satisfaction du perfect (100 lums récupérés sur une course) est à la hauteur de la rage. Et comme la difficulté est progressive, on se retrouve forcément à un endroit plus difficile qu’on ne l’aurait imaginé, et où on recommence, une fois, deux fois, cent fois… Les jeux try and retry chez moi procure vraiment cet effet : l’insulte facile.

IMG_7807

4. Assassin’s Creed (le gameplay)

Hein ? Assassin’s creed en 4ème ? Je vais peut-etre surprendre tout le monde mais ce gameplay est juste le plus ignoble de la terre à mon gout. Très joli à regarder, très riche visuellement… Mais courir après un messager ou un voleur dans les rues de la Havane me fait littéralement péter un plomb ! Votre personnage ne courre pas droit (admettons) ; mais quand il a en plus de ça la fâcheuse tendance à s’accrocher au premier décors qu’il trouve. On a vu des idées meilleures, avouez-le.
C’est l’unique et principale raison pour laquelle il a sa place ici. Sans compter les bugs d’Unity, qui m’ont largement fait passer mon chemin. Car si le jeu est vraiment bon au niveau du contenu, j’aurai pu faire un effort avec ce gameplay pourri (à mon gout, là encore).

ac4bf_large

3. Dirt 2 sur PS3

Dirt 2 est un jeu où j’ai passé un grand moment, il n’y a pas si longtemps que ça en proportion de sa date de sortie. Un très bon jeu, riche en contenu et avec une durée peut-être trop longue parfois (faire la course dans un sens, puis dans l’autre, la ficelle est grosse et bien connue)… M’enfin, je préfère une bonne durée de vie avec quelques répétitions plutôt qu’un jeu qui se bouffe en une après-midi.

1085224-955088_20091209_005

2. Dragon Ball (quelque chose) sur Super NES

Je n’ai que peu de souvenirs de ce DragonBall sur SNES… Tout ce dont je me souviens c’est que c’est le premier jeu où j’ai ragé dans ma courte existence. J’étais tellement jeune (6 ans pas plus) et j’avais tellement de mal à me protéger, à taper et enchainer l’adversaire, qu’au final j’appuyais sur tous les boutons, sans grand succès, et perdait toujours contre mon « demi-frère » de l’époque. Je mets entre guillemets car il n’y avait aucun lien familial, je sais pas si vous voyez l’idée, le fils de la compagne de mon père (OUF).

pcell
Bref, ce souvenir là est jamais gravé, et à la deuxième place, c’est dire si le trauma est grand.

1. Trials Fusion sur PS4

Et le top 1… Roulement de tambours ! J’ai nommé, Trials fusion ! Sur PS4, même sur Xbox One, ce jeu m’aura donné un énorme fil à retordre… et pour cause, la roue arrière de la moto semble rebondir de manière complètement aléatoire… Sans parler du mode tricks, où mon skill est limité et ma patience encore plus… Ce jeu est une addiction de par la satisfaction d’en terminer une piste, mais un vrai nid à énervement quand on arrive à rien (quand c’est pas le jour, c’est pas le jour).
Je pense que ce jeu me conviendrait totalement après une bonne séance de sport, en étant bien détendue, aucun problème si je tombe, je recommence. On mode ultra zen quoi.

trials fusion screenshot ps4

Voilà, c’est déjà la fin de cet article. J’aimerai faire un petit aparté sur les trophée platines. Heureusement que je ne « m’amuse » pas à les récupérer. Car si je les voulais c’est évident que je serai en mode RAGE ultime lvl 1000… C’est un bon moyen de récompenser les joueurs (ça donne un côté carte à collectionner) … Mais qu’est-ce que c’est relou parfois !

J’espère que ça vous aura fait plaisir de découvrir ce nouveau top. C’était sympa à écrire pour ma part.
A bientôt, bisous !

5 réflexions sur “TFGA 6 – Ces jeux où la manette a failli voler

  1. Bizarrement, aucun jeux Dragon Ball ne m’a vraiment énervé du moins ceux parmi les jeux de bastons. Dragon Ball Heroes en revanche m’énerve en ce moment pour son coté aléatoire.

    Ceux sur Super Famicom, Butoden 1 était très dur pour le tout dernier boss, Perfect Cell, il avait un enchainement bien redoutable. Le second, il y avait des abus avec l’enchainement de coups de pieds de Gokû et Broly (Tara). Quelques astuces permettaient de contrer mais bon.

    Moi les jeux à m’avoir énervé …

    Saint Seiya / Les Chevaliers du Zodiaque sur NES : Bordel, fallait que ton personnage attaque en premier, et c’était pas aléatoire, il fallait mettre des points en plus sur tes stats, sauf qu’après tu devenais faiblards. Et je ne suis jamais parvenu à finir le jeu sans le cheat code !
    Prince of Persia : Bordel finir le jeu en 1h ! J’ai essayé … Mais vraiment … juste impossible !
    Pacman, le jeu me stresse à un point …
    Rayman Legends : Tous les jeux musicaux ou c’est quasi du par cœur. Le niveau où le jeu t’enlêve de la visibilité sur l’écran est putassier (désolé du mot, mais appelons un chat un chat).
    Super Smash Bros Wii U : Aventure au niveau 9, c’est invraisemblable la difficulté, dire qu’une amie à moi y est parvenue !
    Les stages sous l’eau dans n’importe quel Mario Bros.

  2. C’est marrant, tu es la seconde à mettre Assassin’s Creed dans ton classement, et à évoquer Unity comme exemple … c’est bien révélateur que cet épisode est catastrophique ^^ Mais je pense pas qu’il faille généraliser, c’est vraiment sur ce dernier épisode que le gameplay a évolué (et pas en bien), jusqu’à ce pseudo Spiderman qui s’accroche partout, et c’est en effet d’un chiant ….

    Concernant Trials, j’ai eu l’occasion d’essayer quelques fois ce jeu chez un ami. Perso je comprends pas l’intérêt de ce jeu, dont pourtant il est fou … Bon je suis bien sûr de mauvaise foi et j’en comprends le but, mais peut-être n’ai-je moi aussi pas la patience de retry et faire les runs parfaits pour chaque niveau 🙂

    Enfin je te rejoins concernant les platines : UNE PLAIE !

  3. Pingback: Alex Effect » TFGA n°6 : Ces moments où la manette a (failli) voler

  4. C’est vrai que les DBZ sur SNES étaient particulièrement rageant. Je ne sais pas si c’était celui-ci que j’avais testé en 1993 chez un pote mais j’ai rage quit assez rapidement (comme toi j’appuyais sur tous les boutons, pareil sur Fifa ou Street Fighter 2)…

Ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s