Le Rap : le pouvoir des mots

Hello à tous. J’ai toujours aimé le rap, sans jamais pouvoir trop l’expliquer, je trouve qu’il sait faire passer bien plus d’émotions que d’autres style. Il est plus puissant et souvent quand j’en écoute c’est pour les paroles d’abord, avant la mélodie et le reste.

J’aime beaucoup le rock également. Ceux qui me connaissent le savent, c’est surement mon style de prédilection : celui qui donne le plus d’énergie, qui envoie des riffs formidables et des solos tout simplement magique. C’est celui qui dénonce à la Noir Désir, celui qui est punk à la Sum 41, un peu plus mélodieux à la Superbus, limite métal à la Enhancer… Il faut reconnaitre que le répertoire Rock sait être super varié et plein de bijou lui aussi (son article viendra j’en suis sure!). Quand j’écoute du rock, moi aussi j’ai envie de jouer, de sortir ma guitare, mon ampli, mettre de la distorsion (ou non) et de lancer les watts!

Le rap retient toute mon attention pour autre chose. Il est plus posé, il incite à la réflexion, il donne l’espoir, les mots sont puissants et choisis précautionneusement par mes rappeurs préférés. Bien évidemment je trouve qu’il y a un tas de rappeurs sans saveurs et sans recherche particulière. Mais les rappeurs que j’apprécie, on plus que ça pour moi. Ils sont pleins de métaphores, de comparaison, d’oxymore… Et j’en passe! J’ai surement oublié un bon nombre de figure de style, mais la langue française est géniale et je trouve que là où elle transpire le plus c’est dans le rap. Je compte dans mon top 3 : Georgio, Orelsan et Bigflo et Oli. Ils ont chacun leur registre et leurs histoires, mais ils me transmettent tous les 3 de belles émotions.

Une grand-mère qui part, c’est une bibliothèque qui brûle
Et comme d’habitude, c’est le silence qui hurle
(…)
Et aujourd’hui dans mon cœur il y a ta culture, tes auteurs
La déco de chez moi trouvée dans des vide-ordures
Il y a aussi tes peintres et tes sculpteurs
On y retrouve, la chaleur de l’hiver
Pour un fumeur, la Celle Saint-Cloud c’est l’ennui
Mais aussi la Seine, si différente de la mienne
Du haut de ta fenêtre Grand-Mère
Les oiseaux et la solitude
Et des forêts de classes moyennes
Qu’on manipule
Je passerai bientôt te voir, à la Celle Saint-Cloud
On ira contempler ses rives
Comme tu regardes tes rides dans un miroir
Profiter de la neige comme mon père
Qui revient d’Afrique et puis repart
– Georgio, La Celle Saint-Cloud

Lorsqu’on a le plaisir de rajouter un orchestre symphonique, c’est pas compliqué, j’ai tout simplement des frissons du début à la fin. Je suis d’ailleurs très contente que Bigflo et Oli et plus récemment Georgio y soient passés.

Je vous invite à découvrir si vous ne connaissez pas, c’est dispo juste ici : http://www.maisondelaradio.fr/evenement/concert-mouv/hip-hop-symphonique

Des fois ma grand mère sort un rôti de son sac à main,
Elle fait toujours en sorte que tout le monde mange à 3 fois sa faim
Elle peut vivre 6 mois sans mettre le pied dans un magasin, Parce que c’est pas donné
Un franc est un franc même si tu changes la monnaie
J’ai toujours cru que mes grand parents étaient radins, Mais c’est pas vraiment vrai
C’est juste qu’ils ont connus la vraie merde et qu’ils ont peur de manquer
(…)
Mes grand-parents ont souvent l’air un peu flippants,
C’est surement parce qu’ils connaissent plus de morts que de vivants
– Orelsan, en freestyle

Bien évidemment selon les périodes et les saisons, je vais préférer une chanson à une autre et une rime à une autre mais de manière générale les 3 artistes que j’ai cité plus haut sont ceux pour lesquels j’ai le plus d’estime.

Aparté Anglais

Rassurez vous, il n’y a pas que le français qui retient mon attention dans le rap. J’aime beaucoup Eminem, qui a quand même un flow ultra particulier notamment avec chanson Stan en feat avec Dido, sans doute une des premières chansons que j’ai entendue de lui et qui me marque encore…

J’ai eu une grosse grosse période de Kanye West et son accent de Chicago… « Chi city, Chi City… » ! Homecoming est une des plus magique pour moi chez cet artiste… 2007 ! Presque 10 ans et pourtant c’est cette chanson qui reste la meilleure à mon sens. Incroyable 🙂

Le très bon Fort Minor également ! Un seul album de la part Mark Shinoda de Linkin Park (Rip Chester) : un seul album malheureusement, qui date de 2005… Encore plus vieux! J’écoutais Where’d you go en boucle à chaque chagrin d’amour… C’est loin d’être la meilleure mais c’est celle qui m’a le plus marqué.

Vous aimez le rap?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s