Mon premier restaurant étoilé

Il y a des expériences qu’on ne pourra jamais oublier (je vois d’ici vos esprits mal placés!)… Eh bien je pense que le premier restaurant étoilé en fera partie pour moi. Lorsqu’on aime manger, c’est un peu comme si on s’approchait du boss de fin, c’est une farandole de produits sublimés et surprenant ! Suivez-moi, je vais vous raconter ! 🙂

Pour la petite anecdote, je m’y prends extrêmement tard pour réserver en envoyant une demande le jeudi midi pour le samedi soir (au hasard le jour le plus prisé je pense) … Bien évidemment la réponse est sans appel : complet. Qu’à cela ne tienne, je me rabats sur un autre restaurant et garde l’adresse dans un coin de mon esprit bien qu’on m’ait mise en liste d’attente : je n’y crois pas! Puis le samedi en question vers 16h, je reçois un appel du restaurant : un désistement ! Je suis cordialement invitée à venir manger chez Jérémy Galvan ! Ô grâce, je n’y croyais pas, et pourtant !

Une étoile Michelin?

Alors, avant d’aller plus loin dans la narration de cette épopée culinaire, parlons un peu plus de l’étoile Michelin… Cette vieille entreprise française qui fabrique des pneus et des cartes routières… est aussi implantée dans la restauration, au travers de ce fameux ‘guide michelin’ ! Quand on parle de la France, difficile de ne pas penser et parler cuisine tant il est vrai que nous aimons manger. Michelin, au travers de ses guides regroupe un certains nombre de restaurants, allant du « bon plan, bon rapport qualité/prix » aux restaurants une, deux et trois étoiles. Ce système n’existe pas hors de France, ainsi, il est assez difficile à comparer à l’étranger, même si j’y viendrai dans un article futur 🙂 !

Pour la petite information, les étoiles ne jugent que « ce qui est dans l’assiette » ; elles viennent uniquement récompenser la qualité de la cuisine.

  • 3 étoiles indiquent qu’il s’agit « d’une cuisine remarquable, valant le voyage ».
  • 2 étoiles désignent « une table excellente méritant un détour ».
  • 1 étoile signale « une très bonne table dans sa catégorie ».

Même si le système essaie de s’exporter un peu, il reste difficile de trouver des restaurants « étoilés Michelin » en dehors de nos frontières. Peu importe, la région dans laquelle je vis (Rhône-Alpes et plus précisément Lyon) déborde de restaurants étoilés! Une très bonne chose pour moi, sachant à quel point j’aime les restaurants 🙂

Jérémy Galvan, tu seras ma première cuisine étoilée!

Petite dédicace pour ces luminaires en verres soufflés c’était juste sublime 🙂 !

Comme je le disais en préambule, ce nom restera à jamais le premier goûté en tant que cuisine étoilée. Conseillée par mes voisins (Merci Julie :p) sur le menu au concept original du « lâcher prise » le chef nous invite à une balade inattendue en 5, 7 ou 9 plats. Elle s’accompagne d’autant de verre de vin que nous pourrons en boire (ça sera donc 3 !) Après une courte hésitation, nous partons sur 9 plats, car les 7 étaient un peu « trop rapide » à notre goût. Pour 7 plats on avait : 2 entrées, 1 poisson, 1 viande, 1 fromage, 2 desserts… Et comme nous avons une préférence salée, en 9 plats on partait sur 7 plats salés et 2 desserts… Ce qui était bien mieux !… Avouons aussi que nous n’y reviendrons pas forcément tout de suite alors autant essayer le maximum 🙂 !

La balade en elle-même…

9 plats… Au début j’ai hésité à tout poster (je ne me rappelle même pas de tout) mais je me suis dit qu’au moment où vous lirez l’article, la période hivernale et ses produits associés aurons changés, et par conséquent il n’y aura plus aucun « spoil » potentiel du menu 😉 !

Amuses bouche…

Nous avons eu droit à une série d’amuse bouche. La première étape était sur le thème Air, Eau, Feu et Terre avec respectivement : une émulsion pomme de terre fromage, une eau de champignon/citronelle, un morceau de poisson fumé avec de l’algue, une bouchée foie gras/café. C’est un peu vague mais mes souvenirs s’estompent déjà !

Manger une plante? Vraiment? Oui, c’était le deuxième amuse bouche à la carotte ; très rigolo comme concept et je dois avouer qu’on s’est bien fait berner.

Les entrées

… Ou comment faire le plein de légumes ! C’est une belle palette de produits qu’on peut travailler, et c’est vraiment joli et coloré… ça commence bien quand on voit les premiers plats 😀 !

Nous avons eu droit à : un poireau en vinaigrette avec une émulsion de… aaah je ne sais plus. Puis on a enchainé sur du chou de Bruxelles citronnés, une tuile de potimarron et des pousses de salade et surtout un foie gras de canard poêlé! Dernière entrée, une soupe de brocolis avec un pain toasté et pareil, je ne sais plus ce qu’il y avait dessus.

Mon entrée préférée est la première je crois 😀

Les plats

Ma mémoire me fait encore défaut, nous avons eu un poisson blanc mais avec quoi, comment, je ne sais plus! Le plat suivant contenait des escargots, une purée de potimarron (encore lui) et une tuile de parmesan il me semble. Dernier plat ; notre seule viande du menu : une volaille de Bresse en deux cuisson : une version croquette et une version cuisson basse température, qui visuellement ressemblait à un os à moelle (pertubant) et une betterave.

     

Petite surprise supplémentaire lors des plats, nous avons eu droit à une mise au noir (genre on fait semblant de disjoncter!), et un petit interlude champêtre !

Le fromage

Une forme de glace avec une mousse au reblochon et à l’oignon (bien gratiné) à l’intérieur… C’est léger en bouche même si très puissant, le reblochon est un fromage qui dépote ! C’est un des « plats » que j’ai adoré personnellement, il est dans le top 3 !

Les desserts

Spécial dédicace au premier dessert, avec sa glace au sapin « brulé » ; un goût très étonnant et tellement agréable (Surement le numéro 1 de la soirée pour moi, même si je ne suis pas une fan de dessert habituellement). La glace était accompagnée d’une petite mousse bien verte, difficile de dire ce qui la composait mais la texture était vraiment aérienne.

Le deuxième dessert était caché, avec dessous un mélange de gingembre (et…) ?

   

Conclusion

Nous avons royalement fini sur un café et des petites mignardises dans une boite ô combien mignonne ! La première était au chocolat, il me semble, il faut dire que maintenant que ça touche à sa fin mes souvenirs s’embrouillent ! Et la dernière bouchée était un petit riz au lait vraiment délicieux 🙂 !

Si vous n’avez jamais tenté cette expérience et que vous pouvez vous le permettre je vous le recommande vivement 🙂 ❤ .

4 commentaires

  1. Très sympa!
    J’ai eu peur avec les 9 plats que ça allait être une orgie mais non, c’est une belle farandole des saveurs !

    Ça a l’air d’être une expérience unique et merci de l’avoir partagée. On sent l’enthousiasme et la joie d’avoir vécu cette expérience !🤗

    Aimé par 1 personne

    1. On hésitait entre 7 et 9 au début et finalement ça rajoutait une entrée et un plat. Souvent c’est assez “petit” en quantité mais tu ressors jamais avec la faim de ce genre d’endroits 😋😋😋

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.