L’enceinte que j’attendais : la Bose Soundlink Micro

Une enceinte bluetooth pour les gouverner toutes… Ahah je craque un peu en guise d’introduction… Mais c’est pour la bonne cause, voilà enfin l’enceinte bluetooth parfaite pour mes voyages/déplacements… Il s’agit de la Bose Soundlink Micro.

Vous le savez sans doute, tant sa réputation n’est plus à faire mais Bose est une excellente marque de matériel Audio pour moi. On peut dire que c’est un peu cher, mais c’est une qualité de son vraiment au dessus. Revenons au sujet principal : l’enceinte bluetooth en elle-même.

Visuellement

Petite, compacte, avec un touché silicone plutôt agréable… Elle séduit déjà beaucoup à l’œil. Elle dispose d’une sangle élastique à l’arrière pour l’accrocher à un cadre de vélo, une bretelle de sac à dos ou tout autre objet que vous jugerez intéressant. Ce lien à l’arrière semble plutôt fragile, j’ai peur qu’avec le temps ça prenne du jeu et ça n’accroche plus… Je ne m’en suis pas encore véritablement servi, je n’en ai pas vraiment besoin pour l’instant.

Techniquement

Étanche, à l’épreuve des chocs… Malgré sa petite taille je trouve qu’elle dispose d’une très bonne autonomie. Mais le point le plus « choquant » n’est pas celui là, c’est vraiment la qualité du son quand on l’allume et qu’on entend cette clarté dans le son et la puissance des basses de l’objet en dépit de sa taille, une fois encore. Pour l’instant, je n’ai pas encore poussé le son à fond sur l’enceinte tellement c’était déjà fort en intérieur. Je n’ai pas encore testé en plein air, le temps ne s’y prête pas vraiment de toute façon.

En ce qui concerne son autonomie, elle est forcément plus réduite que les autres enceintes de la gamme de par leur taille plus conséquente, la taille de la batterie vient suivre elle aussi. Cependant, j’ai pu faire plus d’une semaine entière d’écoute avec une seule charge, en écoutant en moyenne une heure par jour c’est déjà largement acceptable (à mes yeux en tout cas).

Le réglage du son est vraiment agréable à l’enceinte, une pression sur le volume (+ ou -) fait varier le son de manière très faible qui permet d’ajuster le volume comme si on avait un potentiomètre donc c’est vraiment un point très très intéressant. Après si on veut régler plus grossièrement on peut toujours se servir de son téléphone (ou tablette ou autre!)

J’apporte tout de même une petite nuance sur le techniquement intéressant du fait de l’absence de prise jack, mais cette absence permet à mon avis l’étanchéité de l’enceinte :). Après plusieurs jours d’utilisation et des test avec l’appareil qui diffuse un peu loin de l’enceinte je suis quand même satisfaite de voir qu’elle a une portée de plusieurs mètres sans le moindre problème. Un peu moins puissante en terme de couverture que le QC35 ; on peut tout de même dire qu’elle se défend bien!

Conclusion

Avec une petite centaine d’euros (119 exactement) vous pouvez aussi être le possesseur de cette merveilleuse enceinte. Je ne touche rien sur les ventes, mais je ne peux vraiment que vous la conseiller si vous n’avez pas besoin du jack.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.