Après la hype, la satisfaction

Je prends le jeu carrément à contre pied. Je vais vous parler de No Man’s Sky, et de comment, pour 5 euros avec mon petit bon d’achat Micromania je suis tombée sous le charme de ce jeu d’exploration de planètes!

La controverse

Vous le savez surement, ce jeu indépendant était très très très attendu par les joueurs et même par la presse… Je pense que c’est un des problèmes d’aujourd’hui, comme ce fut le cas pour Titanfall, réalisé par les anciens concepteurs, développeurs de COD 4… Au final ça fait l’effet d’un pétard mouillé et d’un jeu « bon, sans plus » … Mais les gars n’avaient même pas la prétention du plus ! Bref, je m’égare, mais pour moi le petit No Man’s Sky est un peu le parallèle à ce succès médiatique.

Le centre de l’univers et son mystère, le créateur du jeu

Atteindre le centre de l’univers marque la fin du jeu et les joueurs s’attendaient à y découvrir les secrets du monde de No Man’s Sky ou encore un artefact sacré mais il n’en est rien. Au bout du chemin vous ne trouverez absolument rien. De nombreux joueurs ont donc commencé à se plaindre sur les forums (notamment sur Reddit) en accusant développeurs de leur avoir fourni une expérience de jeu décevante. Décevante sans doute au regard du teasing qui avait été fourni tout ce temps. Je me souviens qu’un de mes collègues était à fond sur le jeu à cette époque et me racontait qu’il y aurait quelque chose de « cool » mais qu’on n’en saurait pas plus. Cool, c’est un bon mot pour mettre tout ce qu’on veut derrière!

Les premiers pas

Le centre de l’univers et la hype mis de côté : le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on est pas vraiment assisté dans ce jeu ! Les premiers pas me semblent difficile, je ne comprends pas comment recharger mon matériel, comment récupérer des ressources… Tout est découverte, c’est un bon point, mais parfois un peu frustrant de ne pas comprendre ce qu’on attend de nous.

L’aventure, l’exploration, le farm !

Après quelques temps et les marques prises, on se retrouve dans l’aventure la plus totale, où aller, que faire, que voir : vous êtes libre! Le pendant de cette liberté n’en est pas moins le farming de ressources. Tout est utile ou presque, alors il faut vite agrandir son espace dans le sac à dos et partir explorer! Pour être au top dans les explorations, il vous faudra des ressources essentielles, notamment le Thamium pour charger sa combinaison.

La beauté du jeu

Enfin, point non négligeable et ravissant, on se promène dans des environnements qui après une dizaine d’heures de jeu qui sont tout à fait sublime et splendide. J’aime beaucoup découvrir des espèces, que ce soit faune ou flore, c’est je pense ma partie préféré, ayant beaucoup de mal à gérer la conduite spatiale (quand on a pas de skill, on a pas de skill !)…

En conclusion, j’aime ce jeu, qui a dépoussiéré ma PS4 (qui en avait besoin) et valait bien ces 5 euros investis… En revanche, à plus de 25/30 euros, ça me parait un peu cher pour ce que ça propose au final. J’ajouterai un détail : c’est le genre de jeu, dans mes rêves d’enfants que j’aurai adoré créer et penser. Décors, animaux étranges, formes des vaisseaux… Tout y est pour mon imaginaire, je faisais souvent ce genre de dessins et plans lorsque j’avais entre 7 et 10 ans… Donc mini Khanapay en moi adore et va y jouer encore quelques heures.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s