Mon Matos

Je n’accorde aucune forme d’importance à la marque de l’appareil photo. C’est important de vous le signaler en préambule. Néanmoins, je trouve qu’il est important de parler un minimum de matériel et surtout de vous dire « quel objectif et pour quel usage ».

Je possède un Nikon D5200 ; acheté à la FNAC en juin 2016 avec un kit 18-140 et sa petite sacoche Nikon. Après quelques mois d’utilisation, j’ai bien vite compris que ce boitier entrée de gamme était limite, et que bientôt il me faudra à minima un 7200 ; ou un D500 ou ancien modèle plus ou moins équivalent au D500… Mais ça sera plus tard (en tout cas, l’achat du boitier d’occasion me parait une bonne option vu la décote extrêmement rapide)!

Les objectifs

Un 35mm f/1,8 de Nikon : plutôt destiné à la nuit et aux portraits, ce 35mm est très intéressant bien qu’un peu « serré » : il m’oblige à beaucoup me déplacer et ne me permet pas souvent de faire des plans d’ensemble… C’est intéressant car ça m’aide à aborder mes photos sous un autre angle !

Un 18-140 f/3,5-5,6 de Nikon : livré avec l’appareil de base, cet objectif est bon mais un peu trop lourd et encombrant à mon goût. Je l’aime bien, mais je le trouve un poil trop simple… Et pourtant, c’est avec lui que j’ai fait une grande partie de mes « plus belles photos » !

Un 11-20 f/2,8 de Tokina : petit dernier de ma famille, à 11mm on a du grand angle superbe lorsqu’on est au pied d’un bâtiment, sans recul il est très performant ! Et lorsqu’on passe à 20mm on arrive sur quelque chose de plus proche de l’oeil humain (sur APS-C) et c’est églament très sympa ! Avec le 18-140 c’est top car je peux couvrir de 11 à 140… Soit… Quasi tout 🙂 !

Les accessoires!

Que serait le photographe sans ses accessoires?! Pas grand chose ahah ! J’ai donc pour chacun des 3 objectifs des filtres polarisants (CPL) et des filtres  » UV » pour protéger ces petits bijoux. Pour le 35mm, j’ai la totale : 4 filtres ND pour les poses longues… Et pour les autres, rien pour l’instant.

J’ai deux trépieds manfrotto : un tout petit hyper pratique, un plus gros pour l’artillerie lourde. Comme l’un se met plus à hauteur du sol, et l’autre s’ajuste, je varie également selon ce que je veux prendre. Ajoutons à celà une batterie supplémentaire (bien pratique) et une télécommande pour déclenchements à distance! Tout est là, et ne demande qu’à s’agrandir 🙂